Valorisation du marché américain

Valorisation du marché américain au niveau de l'année 2000.

Les bénéfices attendus des entreprises américaines sont revus à la baisse depuis le début de l'année contrairement aux bénéfices des entreprises européennes.  
Pourtant le S&P 500 flirte toujours avec ses sommets.  
Si on analyse la valorisation du marché américain, que ce soit en terme de P/E de Shiller, price/ebitda ou sur vente, le constat est sans appel.  On est bien au-dessus des valorisations d'avant la crise de 2008 et proche des valorisations d'avant le krach de 2000.  Le modèle de Warren Buffet (market cap/ebitda) le confirme également.  Et ce ne sont pas les "margin debt" (niveau de dettes pour acheter des actions) qui vont nous rassurer ni la croissance attendues en 2018 des bénéfices des actions internets du Nasdaq qui est de 53% avec un price earning 2017 de 62.

Dans ces conditions, la volatilité étant à un bas historique,  nous recommandons l'achat de puts sur le S&P 500 échéance décembre 2017 pour 1% de prime ou l'achat de puts sur le Nasdaq pour 1,5% de prime.

                                                           EVOLUTION DU S&P 500 DEPUIS 90 ANS
   

 

                                        HISTORIQUE RATIO P/E SHILLER DEPUIS 1900