Résumé du Comité de Placement de Juin 2019

 

RESUME DU COMITE DE PLACEMENT DE MAI 2019

Le mois de mai a été négatif pour les actions sur la majeure partie des régions du monde ; seule la Suisse a fait exception. Toutes les régions et tous les secteurs ont été dans le rouge ; les plus défensifs ayant mieux résisté (Japon pour les pays et Real estate, Utilities, healthcare et Consumer Staples pour les secteurs). Il reste maintenant à savoir si l’adage « sell in May and go away » se vérifiera les prochains mois. La réponse pourra venir de la teneur des discussions entre les USA et ses « partenaires » commerciaux ou des chiffres macro-économiques qui sortiront au cours des prochains mois. Ces deux points seront évoqués plus loin dans notre résumé.

Vous trouverez le résumé habituel dans le tableau ci-dessous (source M&G).

Macro Economie

Comme le montre le graphique (source Citigroup), relatif aux « surprises économiques » ci-dessous, les nouvelles furent bonnes dans la zone Emergente en mai alors qu’elles n’ont pas été positives aux US ni en Europe.

Indice Citi 10 major economies

Démondialisation ?

La question sur toutes les lèvres est de savoir si on assiste au début d’un phénomène de « démondialisation ». En effet, les élections de ces derniers mois ont souvent indiqué un repli identitaire qui ne présage rien de bon au niveau développement des relations commerciales. Les votes populistes poussent bon nombre de politiciens à mettre en avant des politiques protectionnistes dans l’espoir de récolter des voies supplémentaires. Un repli sur soi n’a jamais été porteur pour les marchés financiers.

 Le comportement de la Maison Blanche en matière de politique commerciale va également dans ce sens : la mise en place de tarifs douaniers et les pressions politico-commerciales imposées à certains pays ne vont pas favoriser un flux d’échanges sain et constructif pour chacune des parties. Les USA cherchent à conserver leur leadership, certes, mais le prix à payer risque d’être très élevé pour tous : faire fléchir la Chine peut être à la base d’une récession économique mondiale, entrainant les indices boursiers à la baisse.

Inversion de la courbe de taux ?

Les derniers commentaires de la FED laissent désormais penser que l’on s’orienterait plutôt vers une baisse des taux. Ceci n’est pas imminent mais les paris vont bon train que le prochain mouvement de la FED sera une baisse des taux. Dès lors, la courbe des taux se pentifie quelque peu et nous éloigne d’une situation d’inversion avec laquelle les marchés ont flirté depuis des mois.

OR

Nous avons assisté à la fin du mois de mai à un phénomène de corrélation entre l’évolution de l’or (courbe bleue) et du marché américain des actions (S&P 500 – en rouge). En général, ces deux actifs évoluent en sens contraire mais nous avons noté que les actifs de « protection » (or, volatilité via l’achat massif d’options Put et obligations allemandes) se sont tous renchéris au cours du mois de mai. Peut-être faut-il conclure que les acteurs de marchés commencent à devenir nerveux et continuent même d’acheter de l’or alors que les marchés d’actions remontent. Une autre explication serait la reconstitution du stock d’or par certaines banques centrales (dont la Chine) au détriment du USD, considéré comme cher par certains ou par souci de diversification de ses réserves.

CONCLUSIONS

Nous prônons la prudence, une fois de plus, tant les chiffres macro-économiques montrent un fléchissement de l’économie mondiale. Les indicateurs ne sont pas bons et les messages des banques centrales (FED et BCE en tête) sont prudents, ce qui en dit long sur leurs véritables prévisions. De plus, d’éventuels regains de tensions commerciales n’aideront pas à restaurer la confiance des consommateurs. Nous pensons donc qu’il serait bon de réduire quelque peu l’exposition en actions US, de constituer si ce n’est déjà fait une position en or.  Du côté obligataire, les rendements offerts dans les pays émergents sont corrects et la prévisions baissières tant sur les taux US que sur le  USD sont favorables à ce genre d’investissement.